7 décembre 2008

on avance , on avance...

...on a plus d'essence pour aller dans l'autre sens.

Voila les barrages sont levés alors il faut retourner travailler et pour cela première étape : récupérer son automobile.

Trop fastoche.

Premièrement récupérer un bidon (qui fuit) qu'un copain nous prête gentiment.
Marcher jusqu'à la pompe la plus proche ..... ouverte la pompe ... ça change tout !!!
Se faufiler entre les 50 voitures qui attendent pour rejoindre le groupe des conducteurs de boosteurs et porteurs de bidons (eux aussi resquilleurs Sachant que le bidon fait 10 litres mais qu'il fuit , qu'il ne faut donc pas le remplir en entier mais au 3/4 et que l'essence coute 1,47 euros (à ne pas mélanger avec les 1,77 d'il y a 12 jours ) combien cela peut il faire en euro???
Bon j'ai dit 8 et j'ai eu à peu prés juste (en même temps j'avais que 8 euros en pièces sur moi et l'idée de me faire rendre de la monnaie était totalement surréaliste)
Repartir à pied avec le bidon qui fuit un peu (tout en se demandant combien on peut faire de kilometre avec 8 euros sachant que 10 litres, qu'on a pas, ça fait 100 km dixit un copain mais on est pas tres sur).
Se faire prendre (en stop voyont ) par un gentil monsieur qu'on comprend pas tout ce qu'il dit rapport à un fort accent italien? hongrois? sud americain ? tchèque ?.... étranger donc !
A ce stade de l'histoire sentir un peu l'essence.
Marcher jusqu'à la voiture en panne.
Verser l'essence dedans (bon là je simplifie vachement parce que c'est plutot , trouver un petit baton pour contrer le clapet qui casse les pieds , verser (constater que le bidon fuit effectivement) , verser (constater que le bidon fuit vachement ...sur mes pieds), verser (et se dire qu'une douche à l'essence c'est pas forcement une bonne idée) , aviser et frapper à la premier porte venu pour demander des ciseaux pour transformer une (petite ) bouteille qui trainait par là en entonnoir , et se voir offrir une (grande) bouteille deja coupé par des gens pris de pitié.
verser (constater qu'on se fait toujours autant doucher)
S'arrêter quand le bidon est vide ou presque et que le truc en plastique qu'on a trouvé pour le fichu clapet a fondu et colle aux doigts et qu'on patauge dans une grande flaque d'essence.
Se demander ce qu'il reste des meme pas 10 l et donc jusqu'où vont nous mener les 8 euros.
A ce stade on sent telement l'essence que l'enfant adoré hesite à nous accompagner.
Aller à la pompe (la plus proche ...... ouverte ) avec la voiture qui démarre enfin, attendre, attendre, attendre, attendre, attendre, attendre, se faire doubler, attendre, attendre, choisir la mauvaise file, se faire doubler encore, attendre, attendre
Enfin demander 50 euros d'essence (soyons fou), au tres gentil et souriant et mignon et aimable jeune homme à la pompe - je suis meme pas ironique en plus, dorenavant cette station est MA station , bon c'est loin de chez moi mais on s'en fou- ;ben oui on paye cher l'essence en Guyane mais on nous sert nananerre.
Faire sa savante aupres d'une jeune fille perdue là et son bidon : "oui alors tu vois c'est 30 centimes de moins aujourd'hui et encore 20 de moins lundi ce qui fait 50 mais -t'a - habité- sur- quelle- planete -ces- 15- derniers -jours ?
Proposer à la jeune fille au bidon de la déposer à son auto (ben oui quand meme)
Aller retrouver l'auto de la fille au bidon en face du disney de la mort c'est comme ça que j'appelle le funérarium rapport au néon bleu fluo et à la statue kitsh (ça n'a rien a voir avec l'histoire ça ceci dit )
Dire "ah ben oui on l'a vu tout à l'heure la voiture en warning meme que mon fils à moi il a dit en riant "tient la voiture de carolle" parce que tu vois on a une copine qui a la meme mais elle n'habite pas là du tout (mais dans un petit village perdu entre la foret et le fleuve dont elle peut pas bouger parce que c'etait bloqué ) enfin c'est juste pour dire que c'est la meme marque et meme couleur tu vois , enfin bref ... "
"Mais C'EST LA VOITURE DE CAROLLE" , dit la fille au bidon , alors ça quel coincidence quand meme , ben c'est fou "
Epiloguer longtemps sur le fait qu'ayant moi meme emprunté la voiture de carolle tout l'eté il me semblait bien aussi qu'il y avait un petit probleme de jauge .....
Souhaiter un bon séjour à la capitale à la fille au bidon (sachant qu'elle est en panne avec la voiture de sa -enfin surtout de MA- copine, dans une ville qu'elle ne connait pas et un peu coincé quand meme ....)
Repartir
Revenir , parce qu'on a bon fond et qu'elle ne sait pas forcement la fille au bidon le coup du clapet
Refaire sa savante et re -utiliser le truc en plastique qui colle de plus en pour contrer le clapet (d'ailleurs elle savait pas)
Se refaire asperger d'essence à cause du bidon de la fille au bidon qui fuit ....aussi.
Lui dire "bon ben bye , bien le bonjour à carolle"
Rentrer chez soi .... et PRENDRE UNE DOUCHE

1 commentaire:

frerot a dit…

un petit message pour ce très bon post. Je pense que le manque de message vient des delai entre chaque post... Continue d'écrire c'est très agreable.